Menu

Microfluidique par imagerie optique

Les principes de la microfluidique utilisés par le FLUIDICAM permettent d’obtenir des mesures précises et rapides de la viscosité avec un taux de cisaillement élevé. Cet équipement fait office de comparateur d’écoulement. Les mesures sont basées sur une comparaison entre l’écoulement de l’échantillon et celui d’une solution de référence.

Points clés

  • Mesure précise même à basse viscosité 
  • Taux de cisaillements élevé  (jusqu'à 105 s-1
  • Petit volume d'échantillon (min. 0,5 ml) 

détails de fonctionnement

Deux fluides sont poussés simultanément à travers une puce microfluidique en « Y » à écoulement laminaire. L’interface entre l’échantillon et la solution de référence peut alors être observée. Une caméra à haute résolution détecte la différence de contraste (ou la différence de tension en surface) entre l’échantillon et le fluide de référence, en identifiant la position de l’interface.

Le volume occupé par chaque fluide évolue en fonction de la viscosité de l’échantillon, du taux d’écoulement et des dimensions de la puce. Les mesures sont donc basées sur une simple relation entre les taux d’écoulement (réglés par le logiciel), la viscosité de la référence (connue) et la position de l’interface captée par la caméra. 

L’utilisation de cellules d’écoulement de petites dimensions permet d’obtenir un confinement élevé pour le fluide. Ainsi, seul un petit volume d’échantillon est requis pour déterminer la viscosité et il est plus facile d’appliquer des taux de cisaillement élevés. L’écoulement continu du fluide de référence en parallèle permet d’éviter la calibration et rend la mesure de plusieurs échantillons successifs beaucoup plus efficace.